Plusieurs clients menacés par des maîtres-chanteurs


23 février 2016 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Actualité,Prostitution



Une cinquantaine de personnes se sont annoncés auprès du gérant du Globe à Schwerzenbach après avoir reçu par la poste une lettre anonyme de maîtres chanteurs peu scrupuleux. Ils leurs réclamaient 1999 francs à payer en bitcoins en les menaçant de tout divulguer à leurs familles et amis. Ils auraient trouvé leurs victimes en relevant les plaques d’immatriculations des clients.

Le patron du Globe, Ingo Heidbrink, a aussi été victime de chantage. Les inconnus lui ont réclamé une somme de 75’000 francs sous peine de dévoiler les informations personnelles des clients sur internet.

Si vous avez été ciblé par cette attaque, il ne faut bien sûr pas céder aux chantages et avertir immédiatement la police et l’établissement concerné.

Pour éviter tout problème de ce genre, il faut préférer les trajets en train et ne pas accepter trop d’amis sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez également demander au service de la circulation routière et de la navigation de votre canton que votre numéro de plaque soit retiré de la base de donnée accessible aux internautes.

 

Comments
  1. image
    Spip said on 4 mars 2018 6 h 16 min:

    Je n’ai jamais été victime de chantage mais ça me fait peur, je redoute les escrocs et les femmes peu scrupuleuses..
    Dans l’article ça parle de Schwerzenbach mais quelqu’un a-t-il déjà eu ce genre de problème à Genève ou Lausanne ? Avez-vous des conseils me à donner ?