Répondre à : Revenus mensuels, combien ?

Forum Forum Discussions générales Revenus mensuels, combien ? Répondre à : Revenus mensuels, combien ?

#50302
the_driver
Participant
    • Messages : 276
    • Lapinaute confirmé

    C’est pratiquement impossible de se faire une idée. Tellement c’est variable.

    Une escort qui a par exemple un permis B résident, ou permis C, ou encore nationalité Suisse ne répondra pas aux mêmes conditions qu’une immigrante.

    Si on prend le cas le plus commun, une immigrante a souvent droit à 3 mois par ans.
    Une fois par jour, l’impot Suisse (dépend du Kanton) exigera sa dime à l’escort, je connais une qui paye 20CHF / jour par exemple (Kanton Luzern).
    Ensuite, si la miss n’est pas indépendante, et qu’elle dépend d’un “maitre de maison”, appelé le “dono da casa”, et qui s’apparente à la notion de salon / maison close, dans ce cas, le maitre prend lui aussi sa dime, c’est à dire 50% voir 60% du prix que le client va payer. Le maitre de maison gère les profils des filles. Dans certains cas, ce n’est pas le cas, et la fille doit en plus payer sa vitrine fGirl, mais c’est + rare.
    Même quand tu va dans des “appart qui paraissent indépendant”, en realité il y a souvent un “dono da casa” qui gère plusieurs filles, chacune avec son appart / piece.

    Quand toi tu paye 300CHF pour 1 heure par exemple, dis-toi que l’escort a en realité gagné qu’a peine 130 CHF : 150CHF pris par le “maitre de maison” -20CHF de la dime suisse.

    tu comprend alors que la realité du gain d’une escort est vraiment tout autre.
    Enfin, le nombre de clients par jour est très très variable. J’ai une amie du coin qui me dit que parfois, elle arrive à avoir 3,4 clients, mais elle a connu aussi des journées totalement vides de clients, voir rester 1 semaine entière sans que personne ne viens. Et ça peut représenter énormément d’argent de perdu.

    Une autre escort m’a confié qu’il est souvent plus rentable de changer chaque semaine de ville, car cela permet d’avoir “de nouveaux clients”, car la fidélisation client est plus compliquée que d’en avoir des nouveaux.
    Elle m’a dit que par exemple quand elle arrive dans une ville, la première semaine est souvent plus interessante, et celles qui suivent souvent vides, ou raréfiées.
    Certaines escorts qui ne le savent pas restent 3 mois au meme endroit, mais avec au final très peu de gain.

    Une autre escort a également souligné lors de conversation l’importance de “prendre soin de soi”. Une escort a cette obligation, et c’est très très très très cher, et nous clients, on ne l’imagine absolument pas :
    – La lingerie (souvent Louboutin, Victoria Secret..) car il faut des lingerie de qualité, capable de résister dans le temps car elle va la mettre, l’enlever, la remettre très très souvent, vous imaginez donc que c’est pas du Shein. Mais aussi différents vêtements.
    – Tout ce qui est lié au soin de la peau : Une escort fera beaucoup plus de peeling, AHA / BHA, d’acido hialuronico, retinol, Vitamina C, et aura besoin de différentes choses (collagen etc…).
    – Soin des cheveux (ça peut très vite grimper)
    – Maquillage, pareil, là encore, une escort peut avoir d’énormes dépenses sur le sujet.
    – Voyages : Une escort peut beaucoup se déplacer. Je m’en suis rendu compte en servant de chauffeur pour une escort. Ayant souvent des affaires, valises, et ne connaissant parfois ni la langue ni très bien les transports, une escort d’une gare à son lieu de travail paye souvent plusieurs Uber par ex. Tout ce qui est voyage est très cher. + le prix du billet d’avion, car ça aussi il faut le prévoir : Un aller par ex du Brésil jusqu’à Génève, ça coute 1200 / 1500 CHF, le retour pareil.
    – Une escort souvent étrangère doit payer plusieurs forfaits de téléphone, souvent du prepayé, a plusieurs numéros etc… Et consomme beaucoup de datas internet.
    – Une escort doit “manger”. Et contrairement à nous, elle n’a pas toujours beaucoups de choix : Certains endroits disposent d’un microonde basique, d’autres d’une vraie cuisine, et d’autre n’ont rien du tout. Elles sont donc plus susceptible d’aller consommer le petit dej au café du coin, et le repas dans des resto / macdo a prix abordables. Mais ça représente une note importante a la fin du mois quand même.
    – Une escort doit aussi régulièrement faire, comme refaire des photos, et ça, elles payent souvent un photographe pro… Et le prix d’une seance photo, ça peut vite exploser ! Une escort m’a dit qu’en effet, les photos et le renouvellement de celles-ci sont très importantes. Et que la difficulté est d’en avoir énormément, sur différents thèmes, car dans chaque ville, la clientèle est différente. Elle m’a par exemple expliqué qu’a Génève, des photos plus “natures”, avec des tresses fonctionnaient mieux, alors qu’a Zurich, un thème plus industriel, des cheveux lisses marchaient mieux…
    – Certaines escorts peuvent également faire des soins voir des opérations toutes particulières dans le but de se différencier. Je connais une brésilienne qui va régulièrement payer des seances de bronzages pour faire “les marques”, une autre va investir dans la chirurgie esthétique, etc…. On imagine pas les frais, c’est pharaonique.
    – Les frais liés à la santé et hygiène, les tests réguliers etc…
    – Si l’escort est indépendante, elle doit payer un loyer, des impots + elevés, une lamal, et divers frais (elec, tv etc).
    – enfin, il y a des mois “où ça ne fonctionne pas” :
    ==> LE mois de DECEMBRE est très difficile pour une escort, les gens sont en famille bien souvent, et pensent à autre chose qu’a des rencontres tarifées
    ==> Le mois de MAI avec tous ses jours fériés (les ponts = familles ou amis !), ou la fête des meres… Mauvais, très mauvais pour une escort
    ==> Tout l’été, Juillet et Aout sont, selon ce qu’on m’a dit, des mois très compliqués aussi.

    Estimer le revenu mensuel moyen me parait donc impossible, strictement impossible, car la realité que vit chaque escort est bien trop différente, et la dispersion de salaire est énorme, voir abyssale.
    Certaines doivent sans mal arrivr à se faire du 15 000 CHF brut (ern réel ,tu peut donc diviser par deux et te dire que son gain réel est plutot proche des 7K)
    mais d’autres, surtout les filles ayant des maitres de maison, ou salon, doivent péniblement arriver à gagner en net en enlevant toutes les dépenses dont j’ai parlé ci-dessus 1K, 2K, peut-être 3K.
    Et ce gain ne deviens viable qu’en convertissant : Gagner 2000CHF net en 1 mois par exemple, convertis en réais Brésilien, te permet de vivre correctement pendant environ 8 mois au pays.

    En Suisse, de ce que je sais de mes maigres expériences en temps que client, et du vécu partagé par quelques escorts, la concurrence est très rude, il y a beaucoup d’escort par rapport au nombre de clients sur ce marché.

    Je ne suis donc pas le mieux placé pour te répondre, j’ai tout de même essayé, car j’ai d’excellentes relations, amicales nottament, avec quelques escorts, toutes étrangères, latines, ducoup j’ai tout de même une idée du vécu qu’elles ont partagés avec moi , ou que j’ai pu voir de mes propres yeux. Certaines ayant une grande confiance, m’ont même montré le fichier Excel produit par le “dono da casa”, listant tous les services, de chaque jour, et le total… C’est très instructif de parler avec des TDS et d’essayer de comprendre leur realité, j’ai appris énormément de choses. Egalement, il faut souligner qu’une escort peut rencontrer différents problèmes au cours de sa vie professionnelle, et qui va durement impacter ses revenus :
    – Certains “dono da casa”, ne jouent pas le jeu, et profitent de la fragilité linguistique et le manque de connaissances de l’escort pour ne pas payer ce qu’elle aurait du recevoir. J’ai une fois aidé une escort à récupérer son argent, gardé par un “maitre de maison”, qui voulait qu’elle parte sans payer la semaine qu’elle avait fait, et profiter du fait qu’elle ne parlait pas la langue et ne connaissait pas les lois.
    – Une escort peut tomber malade (froid, s’adapter au climat d’ici), ou encore choper des trucs moins sympa (maladies sex tr, etc) qui font qu’elle peut rester plusieurs jours sans gagner 1 centime.
    – Aussi, une escort peut “se faire jeter dehors” par un salon ou un dono, et dans ce cas, c’est autant de jours perdus car il faut en trouver un autre dans l’urgence, mais aussi payer un hotel en attendant !
    – Certains dono da casa vendent aussi du rêve, font venir des escorts, et ne leur met aucune vitrine, ni visiblité, ou dans un coin paumé ou aucun client n’ira, ce qui font qu’elles ne peuvent travailler. Là pareil, perte de temps énorme.
    – Les complications pour se faire livrer des produits, objets ou autre. Une escort m’a dit qu’une fois, son maitre de maison lui a volé un colis contenant un telephone pro, et une autre fois, une autre escort lui a volé un paquet contenant des produits de beauté. Les filles entre elles ne se font parfois aucun cadeau, c’est très compliqué. (et ça coute là encore de l’argent)

    Par contre, il y a des escorts sur ce forum, tel que @bontedivine, @leonna et autre qui ont surement des éléments bien plus interessants que les miens à partager pour te répondre