Répondre à : exploitation ? recours légal ?

Forum Forum Discussions générales exploitation ? recours légal ? Répondre à : exploitation ? recours légal ?

#50861
Mister T
Participant
    • Messages : 71
    • Lapinaute débutant

    Je pense que vous vous faites un scénario, il n’y a pas de preuve de traite humaine confirmée dans votre description. Il y a peut-être un patron un peu margoulin qui pèche par omission ou en baratinant pour instaurer un sentiment d’insécurité.

    La clause de non concurrence est normale lorsque l’on est un employé, cela fait même partie du code des obligations.

    Si elle travaille depuis 15 ans et qu’elle a un permis, elle peut sans autre chercher un travail auprès d’un autre salon puis démissionner. Il y a généralement une période de préavis de 3 mois, qui peut être prolongée sous forme contractuelle à 6 mois, mais avec des contreparties. Aucun employeur n’a le droit “d’emprisonner” un employé ou de l’empêcher de changer de travail. La justice ne rigole pas avec cela, on tombe dans le pénal, certains indiens milliardaires sur Genève pourront le confirmer (bien fait pour leurs gueules). Vu que ses diplômes ne sont plus accrochés aux murs, elle peut sans autre les montrer à des employeurs potentiels, il faut voir le bon côté des choses.

    Quant au nouveau contrat moins intéressant, elle l’a tout de même signé, donc validé les conditions. Le nouveau propriétaire a racheté un business et il doit maintenant amortir cet investissement. Il a probablement dû augmenter ses marges pour cela et en partie sur le dos des employés. Le précédent propriétaire avait probablement une valeur résiduelle proche de zéro et faisait de ce fait plus de bénéfices. Il faut pas voir le mal partout.

    Et dites lui que si on reste 15 ans dans un pays, il faudrait apprendre la langue!

    Je ne pense pas qu’il soit bien de divulguer le nom du salon tant qu’il n’y a pas de preuve de faute.